fbpx

Nous avons rencontré Vincent Quittard, le DJ qui s’occupe de notre web radio et qui est un client et ami de la marque. Nous avons parlé de ses inspirations et de son parcours dans la musique, de DJ collectionneur à la distribution digitale.

Salut Vincent, d’où est ce que tu es originaire ?

Je suis originaire de Nîmes, dans le Gard et j’ai par la suite grandi en région Parisienne par contre. Donc j’ai cette double nationalité, je suis Camarguo-Parisien !

Et en ce moment tu vis où ?

Je vis à Paris avec ma petite famille, je suis revenu à Paris dans les années 2000.

Quel âge as-tu ?

J’ai 45 ans.

Tu pourrais nous expliquer ton activité, ce que tu fais ?

Je suis un activiste, un freestyler, j’ai plusieurs cordes à mon arc mais on va dire que j’ai commencé dans la musique en tant que DJ collectionneur à Montpellier, j’ai commencé à mixer à Montpellier. Après je suis revenu à Paris et depuis 15 ans je travaille dans l’industrie musicale plus particulièrement dans la distribution, promotion et management d’artistes. Ca c’est mon activité principale mais à coté de ca je garde toujours en parallèle mes activités de DJ, collectionneur et chercheur de son. Je fais aussi un petit peu de consulting, d’habillage, des playlists ou radio comme pour votre marque ou pour des boutiques. Mon activité principale reste le management d’artistes et la distribution digitale.

Pour revenir sur tes années à Montpellier, tu as un disque ou un événement qui t’a plongé là-dedans et changé ta vision ?

Alors cela n’était pas à Montpellier c’était en région Parisienne là où j’ai grandi. Mon voisin était collectionneur de disques et donc avait toute une collection d’albums de James Brown, Barry White et donc c’est ce qui m’a mis le pied dans la Black Music. À partir de là j’ai commencé effectivement à acheter des disques, c’est comme une pelote de laine tu tires et ça déroule, tu pars sur d’autres styles et tu te rends compte que cette musique a été samplée dans le hip-hop ou dans la house et après si t’es un petit peu curieux tu découvres plein d’autres genres. C’est à ce moment-là que j’ai vraiment commencé à m’intéresser à la musique.

Aujourd’hui qu’est-ce que t’utilises pour trouver des nouveaux morceaux, des nouveaux sons ?

Ça a changé, sans faire le vieux garçon, à notre époque dans les années 90 quand on achetait des disques on allait dans les magasins pour découvrir la musique on lisait les magazines, on écoutait la radio. C’était un processus assez long, aujourd’hui j’utilise les nouveaux outils donc internet c’est beaucoup plus rapide mais il y a beaucoup plus d’offres. Il faut utiliser des filtres et c’est pour ça aujourd’hui qu’il y a des playlists et des radios, il y a des gens qui font le filtre entre l’offre et la demande.

Et en ce moment, c’est quoi ton morceau ou ta découverte ?

Il y a beaucoup de choses, mon dernier concert, parce que c’est vrai que je vais à beaucoup de concerts car je pense qu’un vrai artiste défend sa musique sur scène et l’artiste qui m’a le plus marqué cette année c’est Anderson Park. Ça reste une de mes plus belles surprises en live en tant qu’entertainer, il joue plein d’instruments et c’est un vrai show ! Ça reste l’artiste qui m’a le plus marqué cette année.

Et t’as mangé quoi hier soir ?

Du poisson avec des légumes, j’essaye de perdre un petit peu de poids … Il faut garder la ligne !

Merci !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

TROUVER UN POINT DE VENTE

Paris
Chargement...

Directions

Get Your Directions

Afficher Distance Dans

Utiliser mon emplacement pour trouver le fournisseur de services le plus près de moi

×

Request Sent

You will receive your return slip to join in the package on your email address.